VMC ? (ventilation mécanique controlée)

VMC  ? (ventilation mécanique controlée)

La VMC – Définition

Ces 3 lettres signifient « Ventilation mécanique contrôlée » et désigne un dispositif visant à évacuer l’air humide et les odeurs de votre maison ou appartement. Il existe plusieurs types de VMC, de la plus simple à la plus évoluée

La VMC Simple flux:

c’est la VMC standard. Son principe est simple : aspirer l’air vicié dans les pièces humides par des bouches et l’expulser par une sortie vers l’extérieur de l’habitat. La dépression créée par ce système provoque une aspiration d’air neuf dans votre logement par toutes les « fuites », voulues ou non. En général, l’air passe par les aérations (entrées d’air) des fenêtres. La quasi-totalité des maisons ou appartements neufs de ces dernières années en sont équipées.

Son rôle, c’est de  permettre le renouvellement d’air de votre logement et d’éviter d’avoir de l’humidité dans vos pièces. Son défaut, c’est de fonctionner en permanence, forçant, de jour comme de nuit, l’air extérieur à s’inviter chez vous,  qu’il soit froid en hiver et chaud en été. Un mauvais point coté économies d’énergie. Car tout cet air propre mais frais, il faudra le chauffer.
Un interrupteur vous permet cependant de choisir l’intensité de la ventilation.

La VMC Simple flux hygro:

la VMC simple flux hygroréglable est conçue pour corriger le défaut principal des VMC standard en détectant automatiquement le taux d’humidité, et en adaptant le débit d’aspiration du système. Ainsi, quand vous prenez votre douche ou que vous cuisinez, les bouches d’aspiration (extraction), au plafond ou au mur, s’ouvrent en grand débit pour évacuer l’humidité. Quand vous n’êtes pas là au contraire, elles se referment pour freiner le renouvellement d’air et ne pas refroidir votre logement.
Un bouton poussoir, généralement dans la cuisine, sert à basculer la VMC en grande vitesse en cas de besoin.

Il existe deux types de VMC hygro. Généralement, les kits sont les mêmes, seules les bouches d’entrée d’air changent.

Attention : sur les VMC hygro standard, le moteur n’adapte pas sa vitesse en fonction de l’humidité (seules les bouches s’ouvrent ou se ferment). Il fonctionne en permanence et consomme de l’électricité. Seules Les VMC hygro appelées VMC Micro Watt ou Ecowatt, le moteur adapte sa vitesse en fonction du taux d’humidité. 
.

La VMC hygro A:

la détection de l’humidité se fait au niveau des bouches d’aspiration (extraction), celles-ci sont placées au plafond ou au mur des pièces humides. Un simple capteur mesure l’humidité, il ouvre et ferme plus ou moins le volet d’admission de l’air selon le taux d’humidité. Pour les WC, c’est un détecteur de présence qui pilote le volet d’admission d’air.

La VMC hygro B:

en plus des bouches d’extraction « hygroréglables » de l’hygro A, les bouches d’entrée d’air, celles par lesquelles l’air extérieur pénètre dans votre logement, sont à leur tour sensible à l’humidité donc hygroréglables.

 

La VMC Double flux (Autoréglable):

nous avons vu ci-dessus que la VMC simple flux ne fait qu’aspirer l’air vicié du logement pour l’extraire à l’extérieur de celui-ci. L’air neuf et souvent froid entrant naturellement par des ouvertures de la maison, situées dans les fenêtres.

Le principe d’une VMC double flux est diffèrent. La VMC double flux utilise la chaleur de l’air vicié, aspiré dans les pièces de service, pour réchauffer l’air neuf et froid de l’extérieur avant de l’envoyer dans le logement, dans les pièces de confort.

Les avantages de ce système sont nombreux

  1. économies d’énergie, car moins d’air a chauffer. Le système permet une économie de chauffage d’environ  15% par rapport à une VMC Simple Flux classique.
  2. possibilité de filtrer l’air entrant
  3. possibilité de coupler le système à un puits canadien pour un air neuf encore plus chaud

Pour choisir votre VMC double flux, comparez les rendements : plus il est important, plus votre centrale VMC est capable d’extraire la chaleur de l’air à rejeter et ainsi, souffler dans la maison un air propre et réchauffé.

La VMC Double flux (Hygroréglable):

le principe d’une VMC double flux hygroréglable est le même qu’une VMC double flux standard. Elle utilise toujours la chaleur de l’air vicié, aspiré dans les pièces de service, pour réchauffer l’air neuf et froid de l’extérieur avant de l’envoyer la maison, dans les pièces de confort. Mais les bouches d’extraction sont à détection d’humidité. Ainsi, quand vous prenez votre douche ou que vous cuisinez, les bouches d’extraction, s’ouvrent en grand pour évacuer l’humidité. Quand vous n’êtes pas là au contraire, elles se referment pour freiner le renouvellement d’air et ne pas refroidir votre maison.

 

Conseils:

Vous ne devez jamais arrêter le fonctionnement de votre VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).
Vous ne devez pas non plus fermer les entrées d’air ou les bouches d’extraction.
Enfin, vous ne devez pas raccorder un sèche-linge à évacuation ou une hotte motorisée à votre VMC.

Entretien:

• Tous les 3 mois, dépoussiérez les entrées d’air. Passez le suceur de l’aspirateur des deux côtés du module, à l’intérieur et   à l’extérieur.
• Tous les 6 mois, ou avant si elles sont encrassées, nettoyez les bouches d’aspiration à l’eau savonneuse. Elles se démontent sans outil. Elles se lavent à l’éponge.
• Une fois par an, nettoyez la roue du ventilateur.


.

En savoir plus sur la VMC

Ventilation Mécanique contrôlée sur wikipedia
La VMC en animation sur ademe.fr
Renouvellement de l’air extérieur sur wikipedia


Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Les bouches d’extraction autoréglables

Les bouches autoréglables - définition : Dans un système de ventilation mécanique contrôlée, la bouche d’extraction placée dans chacune des...

Fermer